Le salaire en alternance en 2023

< Retourner sur le blog

pédagogie

Publié par L'équipe H3 Campus - Le 20 / 12 / 2022


Quel salaire un apprenant touche en alternance en 2023 ? Selon le contrat que vous signez, votre âge ou encore le niveau d’études, la rémunération diffère, en plus de la variation du SMIC (à 1 709.28 € brut à partir du 1er janvier 2023).
On vous explique tout !

 

Le salaire en alternance en contrat d’apprentissage 

Le contrat d’apprentissage s’adresse aux personnes de 16 à 29 ans révolus dans le secteur public ou privé.

Sous certaines conditions, l’âge maximum est 34 ans révolus ou sans limite d’âge. (voir le site du gouvernement >)
Le salaire en contrat d’apprentissage se base sur 4 critères :

  • La durée normale du cycle de formation ;
  • La durée du contrat ;
  • La situation de l’apprenti avant la formation : l’apprenti a-t-il déjà été en contrat d’apprentissage avant la signature du contrat ? ;
  • L’âge de l’apprenti.

Il est important de déterminer sur quelle année d’apprentissage se situe l’apprenti en fonction des 3 premiers critères et de son âge.
 

Le salaire brut en contrat d’apprentissage 

Voici un aperçu du salaire brut en contrat d’apprentissage :
 

 
16-17 ans
18-20 ans 
21-25 ans
26 ans et +
1re année
27 % du SMIC
461.48 €

43% du SMIC
734.99€

53 % du SMIC
905.87€
100 % du SMIC
1 709.28€
2e année
39 % du SMIC
666.59 €
51% du SMIC
871.73€
61 % du SMIC
1 042.61 €
100 % du SMIC
1 709.28€
3e année
55 % du SMIC
940.06 €

67% du SMIC
1 145.22€

78 % du SMIC
1 333.17€
100 % du SMIC
1 709.28€

 

Les salaires indiqués correspondent à un pourcentage du SMIC.

Si l’entreprise dispose d’une convention collective où le salaire minimum est plus élevé que le SMIC brut, alors elle sera appliquée.
 
NB : L'apprenti préparant une licence professionnelle en 1 an bénéficie d'une rémunération correspondant à une 2e année de contrat.
NB 2 : L’apprenti a droit à la prise en charge d’une partie de ses frais de transport.
 

Le salaire net en contrat d’apprentissage 

Aucune cotisation salariale n’est appliquée hors prévoyance (obligatoire) et mutuelle (possibilité d’être dispensé) sur le salaire brut dans la limite de 79 % du SMIC (soit 1 351€). Au-delà, la part de rémunération reste soumise aux cotisations salariales.

 

Contrat de professionnalisation 

Le contrat de professionnalisation s’adresse également aux apprenants de 16 à 25 ans révolus dans le secteur public ou privé.

 A partir de 26 ans, il est possible de bénéficier d’un contrat de professionnalisation sous conditions.

 

Le salaire brut en contrat de professionnalisation 

Le salaire brut en contrat de professionnalisation est basé sur l’âge de l’alternant et son niveau de qualification.

Le salaire en contrat de professionnalisation est majoré quand l’apprenant est titulaire d’un diplôme/titre à finalité professionnelle égal ou supérieur au bac (exemple : bac professionnel, bac technologique).
 

Voici la grille de salaire brut en contrat de professionnalisation en 2023 :
 

Niveau de formation
Moins de 21 ans
De 21 à 25 ans
26 ans et plus
Diplôme inférieur au bac ou niveau IV
55 % du SMIC
940.06 €
70 % du SMIC
1 196.44€
100 % du SMIC
(ou 85 % du SMIC)
Diplôme supérieur ou égal au Bac
65 % du SMIC
1 110.98€
80 % du SMIC
1 367.36€
 
Attention : des dispositions conventionnelles ou le contrat de travail peuvent prévoir une rémunération plus favorable pour le salarié.
 

Le salaire net en contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est sur la même base qu’un contrat de travail classique. La rémunération est soumise aux mêmes charges salariales que pour un salarié en CDD ou en CDI.

En moyenne, il faut déduire 20 à 22 % de charges salariales (hors titres restaurants, remboursement de frais de transports et prélèvement à la source si cela doit être appliqué).

 

Informations relatives au salaire de l’alternant 

Mon salaire en alternance évolue-t-il quand je change d’âge ? 

Si l’apprenant change de « tranche d’âge » pendant son alternance, sa nouvelle rémunération sera prise en compte le mois suivant son anniversaire. C’est la même chose pour les contrats pros.

 

Dois-je payer des impôts sur mon salaire d’alternant ?

En contrat d’apprentissage, l’apprenant n’a pas à payer d’impôts si le montant des salaires versés en 2023 n’excède pas 20 511€ (montant annuel du SMIC en 2023).
Si vous dépassez ce seuil, vous devrez déclarer le surplus. Mais, généralement, les apprentis n’atteignent pas ce seuil.

 
Exemple : votre rémunération annuelle brut en 2023 s’élève à 21 500 €, donc le calcul à faire est :
21 500 – 20 511 = 989€ à déclarer.
 
En contrat de professionnalisation, l’apprenant devra automatiquement déclarer ses revenus car il n’existe pas d’exonération dans ce type de contrat.
 
Selon l’âge de l’apprenant, la déclaration peut se faire de plusieurs manières :
  • s’il a moins de 25 ans, il est probablement rattaché au foyer fiscal de ses parents. S’il a un montant à déclarer, il peut soit le faire en son nom, soit le faire sur la déclaration de ses parents ;
  • s’il a 25 ans ou plus, il devra effectuer sa déclaration de revenus.
 

La prime d’activité en alternance 

Si l’alternant bénéfice de la prime d’activité (voir les aides financières disponibles en alternance >), il doit déclarer son salaire tous les 3 mois.
Cependant, et selon les entreprises, l’alternant peut être amené à toucher la prime exceptionnelle de fin d’année.
Doit-il alors déclarer cette prime sur sa déclaration de prime d’activité ? La réponse est oui, car c’est un revenu professionnel.
 
Vous souhaitez vous inscrire à H3 Campus en alternance ? Contactez-nous pour que l'on puisse discuter de votre futur projet professionnel ensemble !
____________________________________________________________________________________________________________________________________________
Les lecteurs de cet article ont aussi lu :

Commentaires

Journée Portes Ouvertes - Paris & Poissy

Inscrivez-vous dès à présent à notre Journée Portes Ouvertes

samedi 28 janvier 2023

sur les campus de Paris et Poissy

 

INSCRIPTION >>