Logo H3Campus

Je recherche...

Etudes accompagnées à la rentrée 2020

< Retourner sur le blog

Publié par Nicolas Braguier - Le 24 / 02 / 2020


S'y mettre ou pas ?

 

C’est le même constat et la même rengaine. Après chaque conseil de classe, je vois défiler les étudiants dans mon bureau pour m’expliquer qu’ils n’ont pas travaillé, qu’ils ont conscience qu’il faut travailler, mais rien. Attablés, le stylo à la main, l’envie n’est pas là, les distractions trop tentantes, et puis ils n’ont jamais vraiment fait jusqu’au bac, comment s’y prendre, par quoi commencer, etc.


Au-delà des prétextes maladroits pour s’auto-dédouaner ou pour justifier un échec à venir, il reste que nombre d’entre-eux n’ont pas l’habitude de faire du travail personnel, encouragés par l’expérience du passage du baccalauréat (“je m’y suis mis quelques semaines avant et je l’ai eu”) et par un environnement où tout est tentation, à commencer par les réseaux sociaux en accès libre sur un portable greffé dans la main.

 

Dès lors, comment aider les étudiants les plus fragiles?


Peut-être en revenant à des pratiques qui ont fait leur preuve un temps et qui sont passées de mode pour des raisons budgétaires ou néopédagogiques. Il est vrai qu’à mesure que le e-learning se développe et que les plateformes LMS (Learning Management System) se bousculent pour prendre une part du marché juteux de l’éducation, on en oublierait presque que l’outil ne fait pas l’artisan, et que quels que soient les supports, numériques ou imprimés, gamifiés ou plan-planifiés, l’apprenant reste seul avec sa motivation, son stylo ou sa souris.


Certains établissements donc mettaient en place des « études surveillées » . Si le terme de « surveillées » peut sembler pour le coup un peu vieilli et renvoyer à une conception autoritaire de l’éducation, le principe n’en reste pas moins digne d’intérêt.

 

H3 Campus se lance dans les études accompagnées à partir de septembre 2020


Après réflexion, H3 Campus a décidé pour ses étudiants, notamment ceux en difficulté, d’instituer après les cours des « études accompagnées » , pour lesquelles je vois de nombreux avantages :


1.    Offrir aux étudiants un environnement au calme et sans risque de tentation.
2.    Permettre la relecture des cours de la journée : 1ère étape indispensable à un ancrage mémoriel beaucoup plus fort.
3.    Profiter de l’intelligence collective en travaillant avec des camarades d’autres sections.
4.    Bénéficier de la présence d’un formateur qui va non seulement soutenir l’étudiant pédagogiquement mais plus encore entretenir sa motivation.
5.    Redonner confiance en soi et valoriser le travail personnel, permettant ainsi d’éviter le décrochage scolaire.
6.    Apprendre l’organisation et développer les capacités d’apprentissage par la régularité des séances de travail.
7.    Faciliter l’interaction formateur-étudiant dans un contexte moins scolaire.

 

Format de ces études accompagnées :

- 1h tous les soirs

- un formateur pluridisciplinaire à chaque étude

- un entraînement sur la durée

 

Le retour d’expérience nous dira si cette pratique s’avère bénéfique pour nos étudiants, s’ils la valident, et nous encouragent à poursuivre dans ce sens.
Nous travaillons d’ores et déjà sur l’implémentation de cette mesure, et je serais très heureux de pouvoir partager avec des collègues et étudiants qui ont déjà appliqué ce type d’études. Dans tous les cas, je ne manquerai pas d’analyser l’impact de ce projet et vous faire retour d’ici un an !

 


Commentaires